Solitaire

Il est agréable, et même rassurant, de savoir que les femmes aussi se masturbent, se branlent seules dans leur chambre ou dans un quelconque endroit, qu’elle peuvent, elles aussi, souffrir du manque, de l’absence. Que la quête du plaisir peut être redoutable. Que les voyages en solitaire peuvent conduire au désert, à l’obscurité et au néant.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *