Shopping 01

Essai d’une histoire sous forme d’essayage

Nous sortons du café, Catherine et moi. Il fait froid. C’est encore l’hiver. Elle a fermé son manteau et mis ses mains dans les poches. Nous grelotons littéralement. En passant devant une boutique de fringues, elle s’arrête. Sympa le chemisier, me dit-elle. Qu’est-ce que tu en penses ? Je n’y connais pas grand chose, mais bien qu’il ne soit pas de saison, je le trouve assez joli. Nous entrons. Le magasin est immense, un peu genre grande surface. Nous nous dirigeons vers le fond du magasin, aux rayons femme, en nous faufilant entre les clients affairés. Il n’est que 17 heures passés, nous avons le temps. Une vendeuse s’approche.

Une vendeuse : Je peux vous aider ?

Catherine : Vous avez des chemisiers ?

Une vendeuse : Bien sûr.

Catherine : J’en ai vu un très joli en vitrine.

Une vendeuse : Lequel ?

Catherine : Celui qui est rose avec des fleurs.

Une vendeuse : Il est en rayon, je vais vous le montrer.

La vendeuse est plutôt jolie. Les reins bien cambrés. Nous la suivons.

Une vendeuse : Le voici. Nous l’avons dans plusieurs tailles. Vous voulez l’essayer ?

Catherine en prend un.

Catherine : Où sont les cabines ?

Une vendeuse : Derrière vous.

Elle a, aussi, un très joli sourire.

Catherine : Qu’est-ce que tu fais ?

Moi : J’entre avec toi. Pourquoi ?

Catherine retire son manteau et son pull.

Moi : Très sexy.

Catherine : Quoi ?

Moi : Ton soutien-gorge.

Elle sourit.

Catherine : Il y avait longtemps.

Moi : Que quoi ?

Catherine : Que tu ne m’avais pas vue… Mais j’espère au moins que tu as pensé à moi.

Moi : Un peu.

Catherine : Seulement un peu ?

Elle enfile rapidement le chemisier.

Catherine : Qu’est-ce que tu en penses ?

Moi : Il te va très bien. Tu devrais le prendre.

Catherine : C’est ce que je vais faire. Tu crois que je peux le garder sur moi ?

Moi : Je ne sais pas.

Catherine : Je l’aime beaucoup. Le tissu est très sensuel. Ca fait penser à des choses.

Moi : Quelle chose ?

Elle s’assied sur un tabouret et remonte sa jupe.

Moi : Qu’est-ce que tu fais ?

Catherine : Tu vois. Je me caresse.

Moi : C’est le chemisier qui te fait cet effet ?

Catherine : Je crois bien.

A suivre…

Dans cette histoire, je m’appelle Moi.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *