Aslan

Aslan a fait les beaux jours du magazine Lui. Et les belles nuits de ses lecteurs, dont j’étais. Je me souviens en avoir acheté quelques exemplaires, le rouge aux joues et la boule au ventre. Ses dessins et ses peintures sont d’une précision et d’une délicatesse incroyables. Il faut une grande finesse et une grande connaissance de l’anatomie pour réaliser de semblables oeuvres.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.